Les termites rencontrés dans les constructions françaises sont des termites souterrains. Les termites, dont le nom vient du latin "termes" qui signifie "ver rongeur", se nourrissent de toutes sortes de matériaux cellulosiques qu'ils trouvent dans le sol (bois, papiers ...), ou qu'ils vont en chercher dans les constructions (bois, papier, carton, tissus ...).

Chez les termites xylophages l'aliment de base est le bois, dans lequel les insectes trouvent la cellulose nécessaire à leur métabolisme. Ainsi, dans la nature, les termites ont un rôle écologique important en participant au recyclage du bois mort ; essentiellement en milieu forestier. Les problèmes commencent quand des hordes d'insectes envahissent les structures et les zones d'habitation humaine.

La condition première de l'existence de termites est la possibilité d'un approvisionnement en eau. L'autre facteur important est la nécessité pour cet insecte de température ambiante élevée. Si celle-ci peut leur être donnée par le climat, elle peut aussi leur être procurée par la chaleur artificielle des habitations.
Généralement, la termitière est située dans le sol où elle trouve l'eau indispensable
à sa vie. De là, les insectes partent à la recherche d'aliments dans des galeries où
ils circulent à l'abri de la lumière dans un va et vient incessant. Ces galeries
sont creusées dans le sol ou les matériaux tendres tels que le bois, les matières
plastiques, le plâtre ou le polystyrène. Ces galeries sont parfois construites sur les
matériaux trop durs pour être creusés; elles forment alors un réseau de petits
cordonnets courant sur ces matériaux.
        Agrandir les Cordonnets
Pour pénétrer dans une maison, le termite construit ses chemins à travers les joints de dilatation, les fissures dans les maçonneries, les vides sanitaires, les gaines électriques...
Agrandir les Ouvriers          Lorsque les dégâts de termites sont découverts, nous rencontrons
généralement, et en grand nombre, de petits individus blancs ; ce
sont les ouvriers. Ils sont responsables des dégâts.
Ils consomment et digèrent la cellulose, qu'ils sont capables de
régurgiter pour la distribuer aux autres membres de la colonie :
c'est le phénonème de trophallaxie. Constamment en recherche
de nourriture, les ouvriers prospectent, sans relâche, et tous azimuts.
Ce sont eux qui construisent les cordonnets, composés d'un mélange
de terre, de bois, d'excréments et de salive.
Il est également fréquent de rencontrer des individus blancs, de la même taille que
les ouvriers, mais possédant une tête disproportionnée et très colorée ; ce sont les
soldats
. Beaucoup moins nombreux que les ouvriers, pourvus d'une tête très
chitineuse et de deux grosses mandibules,ils ont la charge de la protection de la
population contre les ennemis (principalement les fourmis).
Leur tête hypertrophiée ne leur permet pas de se nourrir seul. Les ouvriers les
alimentent par trophallaxie.
   Agrandir le Soldat
Agrandir le Néoténiques          Lorsque l'infestation est massive, il est possible d'observer des reproducteurs
secondaires, appelés néoténiques. Ils ressemblent aux ouvriers, mais sont
plus longs (5 à 7 mm) et possèdent sur le dos de petites ébauches d'ailes
(les fourreaux d'ailes). Ils sont capables de se déplacer dans les galeries
créées par les ouvriers, et de fonder un peu plus loin, une nouvelle colonie.
D'une façon différente, ces même insectes peuvent participer à la création d'une nouvelle colonie lorsque la précédente est divisée par la fait de l'homme (en transportant, par exemple, en un autre lieu des matériaux infestés). Une cinquantaine seulement d'individus (ouvriers, soldats et néoténiques) suffit à la création d'une nouvelle colonie.
Agrandir            Le couple reproducteur
A l'origine d'une population de termites, il y a le couple reproducteur. Composé d'un roi mobile, de couleur sombre et ayant perdu ses ailes ; et d'une reine, sombre également, mais dont l'abdomen énorme prend des teintes variées. Cet abdomen hypertrophié (de quelques millimètres à quelques centimètres) abrite un appareil reproducteur capable de créer plusieurs milliers d'oeufs par an. La reine est incapable de se déplacer, et donc de se nourrir. Comme le reste de la population, elle est alimentée par les ouvriers.
Agrandir
Une fois par an : l'essaimage
Manifestation visible et caractéristique de leur présence, l'essaimage se produit une
fois par an (de janvier à juin selon les espèces) lorsque les populations sont déjà bien
implantées. A ce moment, des centaines de reproducteurs primaires s'envolent par
des orifices creusés par les ouvriers. Ces reproducteurs ailés sont de couleur sombre.
Leur vol s'arrête rapidement. Au gré du hasard, des couples se formeront ; et les plus
chanceux qui tomberont près d'une cavité de bois, pourront se reproduirent et
créer une nouvelle population.
         Agrandir le Reproducteur ailés
         Agrandir la fourmis ailées La forme des termites ailés prête bien souvent à confusion avec celle des fourmis.
Cependant, les fourmis ailées se distinguent des termites ailés par des antennes
coudées,une partie médiane rétrécie("taille de guêpe"), des pattes qui dépassent
l'abdomen et deux paires d'ailes de longueur différente.
Hormis les termites reproducteurs ailés, toutes les autres castes sont aveugles. Ils se déplacent et communiquent grâce à des substances spécifiques qu'ils laissent derrière eux, et qui seront reconnues par leurs congénères. Ce sont les phéromones de piste. Il existe également des phéromones d'alarmes sécrétées en cas de danger et destinées à alerter le reste de la population.
Le termites sont des insectes sociaux qui communiquent. Ils s'échangent de la nourriture et de l'information telle que le chemin à suivre pour la trouver ou pour alerter de la présence d'un danger.
Développement des termites
Comme la plupart des invertébrés, les termites croissent par étapes. A la fin d'une période de croissance, lorsque le squelette externe devient trop étroit, il se détache peu à peu et une nouvelle carapace, plus grande, se forme aussitôt. On appelle ce processus : la mue. Les termites ouvriers muent une dizaine de fois avant d'avoir leur taille finale.

[ Accueil ~ Biologie ~ Moyens de lutte ~ Contactez-nous ~ Termifilm ~ Sentritech ]